Premier gaz de Greater Tortue Ahmeyim sur la cible malgré le retard du FPSO

Au cours du deuxième trimestre de 2022, le projet Greater Tortue Ahmeyim (GTA) de BP en Mauritanie et au Sénégal a réalisé une progression de 5 % par rapport au trimestre précédent de l’année, dépassant la barre des 80 %. Le projet est en bonne voie pour le premier gaz au 3e trimestre 2023 malgré les retards liés au FPSO sailaway.

Le partenaire de BP dans le projet, la société américaine Kosmos Energy, a informé lundi dans son rapport du 2e trimestre 2022 que la phase 1 du projet de gaz naturel liquéfié (GNL) du Grand Tortue Ahmeyim continuait de bien progresser et était achevée à plus de 80 % au trimestre fin. Cela se compare à environ 75 % d’achèvement à la fin du trimestre précédent.

Le projet GTA produira du gaz à partir d’un système sous-marin ultra-profond et d’un navire FPSO à mi-eau, qui traitera le gaz en éliminant les composants d’hydrocarbures plus lourds. Le gaz sera ensuite transféré vers une installation flottante de gaz naturel liquéfié (FLNG) dans un hub nearshore situé à la frontière maritime entre la Mauritanie et le Sénégal.

Détaillant l’avancement du projet, Kosmos a déclaré que les activités de construction et d’achèvement mécanique de l’unité FLNG du projet se poursuivent et que les travaux de mise en service ont commencé.

Source : Cosmos

En ce qui concerne le navire FPSO, les vérifications de la boucle de complétion mécanique se poursuivent et les travaux de mise en service ont commencé. La coque du navire est en cours de construction par le chantier Cosco en Chine.

Petrofac fournit des services d’exploitation offshore pour le projet GTA dans le cadre d’un contrat attribué en mai 2022. La portée des travaux comprend la fourniture de personnel spécialisé, d’usines et d’équipements pour soutenir les opérations offshore au FPSO et au hub GNL.

De plus, suite à l’expédition du 21e et dernier caisson au large au début du mois de mars, les 21 caissons ont maintenant été installés pour le terminal hub. L’installation des pilotis est en voie d’achèvement et la plate-forme d’habitation est actuellement en transit vers le site. Comme annoncé récemment, les navires de Bourbon Mobility accompagnent Saipem dans la construction du terminal.

De plus, des équipements sous-marins ont commencé à arriver dans la région et l’installation du pipeline d’exportation a commencé.

Au cours du trimestre précédent, des opérations de forage sur les trous supérieurs ont été complétées sur deux des quatre puits requis pour le premier gaz. Désormais, deux des quatre puits requis pour le premier gaz ont été forés et le troisième puits est en cours. Un navire de forage appartenant à Valaris a commencé son contrat avec BP en Mauritanie/Sénégal en avril 2022 et devrait s’achever en décembre de cette année.

Selon Kosmos, l’opérateur n’a pas été en mesure de rattraper retard du verrouillage du chantier FPSO en avril et les restrictions actuelles de Covid-19 en Chine. En conséquence, le Date de départ FPSO devrait maintenant être au quatrième trimestre avec le même niveau d’achèvement élevé avant le départ à la voile, qui devait auparavant être à la fin du troisième trimestre.

« Nous continuons à cibler premier gaz au troisième trimestre 2023 avec le premier GNL attendu fin 2023 », dit Cosmos.

Il convient de rappeler que la pandémie de Covid-19 a également entraîné des retards dans le projet l’année dernière, repoussant le premier calendrier de gaz au 3e trimestre 2023.

La phase initiale du projet Greater Tortue Ahmeyim devrait fournir environ 2,5 mmtpa de gaz naturel. Le partenariat évalue également l’expansion potentielle jusqu’à 10 mmtpa dans les phases ultérieures.

Kosmos affirme que les plans de développement et d’optimisation Phase 2 du GNL Greater Tortue Ahmeyim le projet continue d’avancer. Compte tenu de l’évolution des marchés mondiaux du gaz en 2022, le partenariat travaille en étroite collaboration avec les gouvernements hôtes pour évaluer la solution optimale afin d’utiliser au mieux l’infrastructure associée à la phase 1 du projet. Une décision de développement est prévue pour la fin du troisième trimestre.

Pour optimiser la valeur commerciale des ventes de la production de gaz de Greater Tortue Ahmeyim, Kosmos prévoit d’utiliser les droits contractuels existants dans le cadre de son accord de vente de GNL de phase 1 pour détourner les cargaisons vers des acheteurs potentiels afin de bénéficier de l’environnement de marché actuel.