Préparatifs en cours pour une plate-forme destinée à effectuer des opérations de forage au large du Gabon

La société pétrolière et gazière BW Energy, cotée à Oslo, met les roues en marche pour lancer sa campagne de forage dans un projet de développement au large du Gabon, où une plate-forme, louée pour ce travail, devrait faire tourner le trépan au premier puits suivant an. Le projet est toujours sur la bonne voie pour le premier pétrole à la fin du 1T 2023.

BW Energy Hibiscus/Ruche projet de développement au large du Gabon vise Hibiscus et Ruche champs, à environ 20 kilomètres au nord-ouest de la Tortue champ. La phase initiale de ce projet comprend le forage d’un maximum de six puits de production horizontaux dans un programme échelonné de 12 puits, qui seront reliés à une installation de production. Quatre de ces six puits cibleront le champ Hibiscus tandis que les deux autres cibleront le champ Ruche.

Dans le but de réduire les investissements pour le développement Hibiscus / Ruche ainsi que le calendrier du premier pétrole de ce projet, BW Energy a acheté deux plates-formes auto-élévatrices sœurs – Atla et Plus chauve – de Borr Drilling en novembre 2020. Quelques mois après que Zentech a reçu un contrat de préparation des spécifications de construction du chantier naval en mars 2021, Lamprell, basé aux Émirats arabes unis, a remporté un contrat pour la conversion de la plate-forme autoélévatrice Hibiscus Alpha (ex-Atla) vers une installation offshore.

En août 2022, BW Energy a confirmé le départ du BW MaBoMo – l’ancienne plate-forme de forage autoélévatrice Hibiscus Alpha, qui a été reconvertie en une installation de production offshore avec 12 emplacements de puitsde la cour de Lamprell. Il devait arriver sur le terrain dans les Licence Dussafu au large du Gabon fin septembre pour installation et raccordement.

En raison d’un changement potentiel dans le calendrier de Borr Drilling Norvège plate-forme autoélévatrice, que l’entreprise a embauchée pour son programme de forage, le calendrier du premier pétrole du développement Hibiscus / Ruche a été repoussé à la fin du premier trimestre de 2023, plutôt que la date précédemment prévue à la fin de 2022.

Dans une mise à jour sur ses progrès, BW Energy a révélé jeudi que l’installation de production offshore BW MaBoMo a été installée, après son arrivée au Gabon fin septembre. Selon la société basée à Oslo, les préparatifs sont en cours pour les futures opérations de forage et pour le raccordement du pipeline d’exportation au FPSO Adolo BW et le BW MaBoMo.

Avec vingt kilomètres de pipeline sous-marin installés, les connexions finales sont prévues pour la fin de l’année tandis que la plate-forme de forage est en temps voulu pour démarrer le premier puits de production prévu en janvier. BW Energy a souligné que cela est conforme à son plan pour le premier pétrole du développement Hibiscus/Ruche vers la fin du premier trimestre 2023.

Carl K.Arnetle PDG de BW Energy, a déclaré : « Le développement Hibiscus/Ruche progresse comme prévu avec l’installation de production BW MaBoMo et le pipeline sous-marin vers le FPSO BW Adolo déjà installés. Le forage devant commencer en janvier, nous sommes sur la bonne voie pour le premier pétrole vers la fin du premier trimestre. »

Ce projet devrait ajouter jusqu’à 30 000 barils par jour de la production brute une fois que les six puits de production horizontaux initiaux seront en service. Le FPSO BW Adolo continuera à servir de hub de production dans le permis de Dussafu au large du Gabon.

En outre, BW Offshore a souligné que le total des investissements bruts de développement de la phase 1 d’Hibiscus/Ruche devrait être environ 440 millions de dollars, principalement en raison du premier décalage pétrolier en 2023, certains éléments initialement considérés comme charges d’exploitation étant reclassés en investissements projets. Cependant, les dépenses d’investissement restent inférieures au budget d’investissement final initial de 490 millions de dollars bruts.

Pour financer la poursuite du développement de la licence Dussafu, la société a annoncé la signature d’un 300 millions de dollars facilité internationale de prêt fondée sur les réserves en août 2022.

BW Energy détient une participation de 73,5% dans le permis Dussafu Marine au large du Gabon.