Prosafe plonge plus profondément dans le rouge sur les charges de dépréciation

Prosafe, un fournisseur de plates-formes d'hébergement offshore, a sombré dans le rouge au premier trimestre 2020 en raison de charges de dépréciation résultant de l'effondrement du prix du pétrole et de la pandémie de coronavirus.

Selon son rapport de mardi, les revenus d’exploitation de Prosafe au 1T 2020 étaient de 25 millions de dollars, contre 67,3 millions de dollars à la même période l’année dernière.

La perte nette de la société s’est élevée à 855,1 millions de dollars, ce qui comprend une charge de dépréciation de 810,5 millions de dollars. Cela se compare à la perte nette de 28,2 millions de dollars au 1 trimestre 2019.

Le taux d'utilisation de la flotte de Prosafe au premier trimestre 2020 a presque diminué de moitié par rapport à la même période l'an dernier. Au premier trimestre de cette année, il s’élevait à 32,7% contre 62,5% au premier trimestre 2019.

Le flotel Regalia, qui était inactif au cours du trimestre et installé en Norvège, sera désormais commercialisé pour le recyclage.

Le carnet de commandes ferme de Prosafe au 1T 2020 était de 127 millions de dollars, contre 159 millions de dollars pour la même période de 2019.

Fonctionnement en continuité d'exploitation

Les effets de Covid-19 et l'effondrement des prix du pétrole ont eu un impact dramatique sur la macroéconomie mondiale, la demande de pétrole, et par conséquent les marchés de capitaux et les perspectives du marché.

En combinaison avec les changements structurels sur le plateau norvégien en particulier et l'offre excédentaire importante de navires, cela a conduit la société à réévaluer matériellement les perspectives.

Par conséquent, une dépréciation de 810,5 millions de dollars a été apportée à la valeur comptable des flottes de Prosafe au cours du trimestre. Cela s'est traduit par des capitaux propres comptables négatifs de 858,9 millions de dollars à la fin du trimestre.

Prosafe disposait de liquidités de 183,6 millions de dollars à la fin du premier trimestre 2020. La société a présenté un plan d'affaires et une proposition de restructuration aux prêteurs qui, s'ils sont approuvés tels que proposés, se traduiront par un bilan durable.

Cependant, Prosafe a déclaré qu'il était trop tôt pour conclure si cette proposition ou une variante de celle-ci serait finalement acceptée et, à ce titre, en estimer les effets. La société a envoyé une demande aux prêteurs pour prolonger l'accord d'abstention jusqu'à fin juin 2020 afin d'assurer la stabilité et un délai suffisant pour rechercher un accord avec les prêteurs.

Dans l'attente de conclusions, la société continue de fonctionner sur une base de continuité d'exploitation pour protéger et créer de la valeur dans des conditions de marché difficiles, en supposant qu'il existe un espoir justifié pour une solution financière durable.

Volatilité à court terme

L'activité actuelle de l'industrie et l'utilisation mondiale de la flotte avec hébergement offshore restent à un niveau très bas. Dans le même temps, la société est en discussion avec des clients concernant les contrats à venir et en cours sur des sujets tels que les suspensions et / ou les reports temporaires ainsi que les conditions commerciales et de paiement.

Un contrat a également été résilié et la société a réclamé la valeur totale du contrat. La situation à court terme est donc très volatile et il existe donc une incertitude liée à la mesure dans laquelle le carnet de commandes se matérialisera en 2020.

À plus long terme, la société continue de croire qu'il y aura un besoin d'unités d'hébergement dans des régions clés traditionnelles telles que le Brésil et très probablement aussi le Mexique, alors qu'il peut y avoir des besoins sporadiques également dans d'autres régions, y compris la mer du Nord.

En outre, la société est d'avis qu'une telle perspective de marché au fil du temps entraînera un rééquilibrage progressif du marché suite à la démolition de navires plus anciens et moins compétitifs.

En somme, l'objectif de l'entreprise reste d'arriver à une solution financière durable afin de protéger les valeurs dans la mesure du possible et d'établir une base solide sur laquelle créer de la valeur à l'avenir à partir d'opérations rentables et sûres, de performances commerciales et d'initiatives stratégiques y compris la consolidation.