Prysmian passe une commande pour une nouvelle couche de câbles avec VARD

Le géant italien du câblage Prysmian Group investit environ 200 millions d’euros dans un nouveau navire de pose de câbles qui sera équipé d’un pack de batteries d’une puissance totale de 3 MW.

Source : Prysmien

Le nouveau navire de 170 mètres de long sera construit par le groupe VARD, filiale du groupe Fincantieri, tout comme Leonardo da Vinci qui a été livré l’an dernier.

Il devrait être pleinement opérationnel d’ici le premier trimestre 2025 et devrait renforcer les capacités d’exécution de projets de Prysmian et son approche d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction et d’installation (EPCI).

Selon la société, le nouveau navire aura des références vertes, une capacité de charge de câble élevée et une vitesse de navigation qui réduiront considérablement le nombre de campagnes d’installation de câbles nécessaires, permettant une diminution globale des émissions de CO2 et une réduction de la consommation de carburant d’environ 40% par rapport à un navire câblier traditionnel.

De plus, les moteurs écologiques du navire devraient réduire les émissions de NOX de 85 %.

« Le nouveau navire changera définitivement la donne en renforçant nos capacités d’installation et en soutenant notre position de leader sur les marchés de l’interconnexion et des parcs éoliens offshore, tout en garantissant une livraison et une exécution dans les délais », a dit Hakan OzmenEVP Project BU chez Prysmian Group.

« Ce nouveau navire vient s’ajouter au Leonardo da Vinci et aux autres navires câbliers de notre flotte existante, et il accompagnera désormais la croissance à long terme du Groupe dans l’activité d’installation de câbles sous-marins, en constante évolution. »

Avec sensiblement la même coque que Leonardo Da Vinci, le navire de pose de câbles sera également équipé d’équipements d’installation de câbles similaires, tels qu’une première ligne de pose avec un cabestan adapté à une installation en eau profonde à plus de 3 000 mètres, une deuxième ligne de pose indépendante avec des moteurs à câbles linéaires afin d’augmenter la flexibilité d’exploitation, deux carrousels de 7 000 et 10 000 tonnes, et des systèmes de positionnement et de tenue à la mer DP3, tandis que la vitesse de transit maximale dépassera 16 nœuds.

Une fois opérationnel, il sera dédié à l’exécution du projet Coastal Virginia Offshore Wind (CVOW) aux États-Unis, du Neuconnect Energy Link et des systèmes de câbles de connexion au réseau éolien offshore Dolwin4 et Borwin4 en Allemagne.

La flotte de Prysmian se compose actuellement de cinq navires de pose de câbles, dont Giulio Verne, avec une expérience d’environ 35 ans, Cable Enterprise, principalement utilisé pour l’installation de câbles d’exportation éolien offshore, Ulisse, une barge pour l’installation en eau peu profonde, Barbarossa, un petite barge récemment ajoutée à la flotte et conçue pour les opérations en eaux très peu profondes et dans les zones intertidales, et Leonardo da Vinci.