Puget en bonne voie pour le lancement de Tacoma LNG en 2021

L’unité de GNL de Puget Energy prévoit toujours de mettre en route son installation de gaz naturel liquéfié dans le port de Tacoma sur la côte ouest des États-Unis l’année prochaine.

Puget en bonne voie pour le lancement de Tacoma LNG en 2021
Image: Puget LNG

Puget Energy, basée à Washington, est la société mère du service public d'énergie Puget Sound Energy et de Puget LNG, qui construisent l'installation de 310 millions de dollars.

Puget LNG affirme que l'usine située au sud de Seattle est presque terminée et qu'il ne reste que quelques travaux d'électricité et d'instrumentation.

«Nous sommes toujours sur la bonne voie pour démarrer l'usine au premier trimestre de 2021», a déclaré le développeur de l'installation.

Les travaux sur la jetée de chargement de l’installation, située au bas de l’image ci-dessus, ont été achevés.

Puget affirme qu'il s'agit du premier quai d'avitaillement de GNL sur la côte ouest de l'Amérique du Nord.

L'installation a un débit maximal de 2 640 gallons par minute ou 600 mètres cubes par heure, selon le développeur.

Cette jetée alimentera les navires convertis de classe Orca de TOTE Maritime desservant la route maritime de Tacoma à l'Alaska.

Puget a également travaillé avec Crowley Maritime sur la construction d'une barge de soutage qui chargerait le carburant à la jetée.

La barge fournirait du GNL via une méthode de navire à navire aux navires de croisière et à d'autres clients maritimes de la région.

Outre le quai, l'usine de GNL comprend deux quais de chargement de camions. Puget a déjà sécurisé des clients en signant un contrat d'approvisionnement avec Potelco et InfraSource Services plus tôt cette année.

Dans le cadre de l'accord, Puget fournira plus d'un million de gallons de GNL par an au duo qui exploite une flotte de plus de 220 camions.

Avitaillement en GNL mais aussi approvisionnement domestique

L’usine de Tacoma se raccorde au pipeline Williams Northwest et s’approvisionne en gaz naturel en Colombie-Britannique.

Une fois terminé, il aura une capacité de liquéfaction de 225 000 gallons par jour et un réservoir de stockage pouvant contenir 8 millions de gallons de GNL.

L'installation servira non seulement de plaque tournante de soutage de GNL, mais répondra également à la demande intérieure des clients de Puget Sound Energy.

Environ 6 à 8 millions de gallons seront mis de côté pour fournir du gaz aux clients résidentiels et commerciaux pendant la demande de pointe de l'hiver.

Le contrat de Tote prévoit environ 900 000 gallons de GNL chaque semaine pour ses deux navires.

L'installation a une capacité de production non contractuelle d'environ 875 000 gallons qui ira éventuellement à d'autres clients du transport.

Puget a commencé à construire l'usine de Tacoma en 2016, mais elle a dû faire face à plusieurs obstacles en matière de permis et à la réaction d'une tribu locale et de groupes environnementaux.

Le projet a obtenu son approbation finale l'année dernière, ouvrant la voie à la société pour enfin lancer l'installation.

L'installation rejoindra un nombre croissant de projets d'avitaillement de GNL aux États-Unis visant à réduire les émissions des navires.

À l'échelle mondiale, l'industrie du ravitaillement en GNL a connu une augmentation notable au fil des ans, car les infrastructures sont devenues plus disponibles et les armateurs ont commencé à opter pour des navires propulsés au GNL.

Les données de DNV GL montrent qu'il y a au moins 185 navires au GNL en service dans le monde et 212 supplémentaires en commande.