Retrait de Golden Ray suspendu au milieu d'une épidémie de COVID-19

Rayon d'or
Photo de la réponse à l'incident de St.Simons Sound

L'opération de retrait du porte-voitures Golden Ray a été suspendue au milieu de l'épidémie du COVID-19 au sein de l'équipe sur place, ce qui a entraîné la mise en quarantaine d'environ 50 personnes.

Le Commandement unifié d'incident de St. Simons Sound a déclaré vendredi 24 juillet qu'en raison des derniers développements, les opérations de coupe et de levage de l'épave seraient retardées jusqu'à la fin de la saison des ouragans.

«Bien que nous soyons fiers du fait que nos protocoles d'intervention et la discipline des intervenants aient tenu le COVID-19 à distance jusqu'au début du mois de juillet, le COVID-19 a finalement eu un impact sur cette réponse», dit le commandant de l'incident Tom Wiker de Gallagher Marine Systems.

Le commandement a révélé qu'à ce jour, 10 intervenants ont été testés positifs et plus de 50 intervenants, sur environ 300 membres du personnel, ont été mis en quarantaine en raison de la recherche des contacts.

«Les impacts sur le personnel d'intervention ont justifié le Commandement unifié de reconsidérer la poursuite des opérations de coupe et de levage compliquées alors que la saison des ouragans approche. Le COVID-19 a eu un impact total ou partiel sur les retards dans la mobilisation des ressources d'intervention dans la chaîne d'approvisionnement mondiale, les retards dans la fabrication des équipements nécessaires tels que les anneaux de levage et les retards dans les modifications des barges ». la commande ajoutée.

Selon le plan, les entrepreneurs doivent couper l'épave en sections à l'aide de la grue flottante VB-10 000 pour couper à travers la coque avec une grande chaîne de coupe de diamant. Le plan est de faire sept coupes et d'enlever huit grandes sections.

Chaque section du Golden Ray, pesant environ 2 700 à 4 100 tonnes, sera soulevée par le VB-10 000 sur une barge, puis transportée vers une installation de recyclage hors site certifiée pour un démantèlement et un recyclage supplémentaires.

«La suspension des opérations nous permet de réduire le risque immédiat de COVID-19 pour les intervenants, de minimiser les risques combinés de COVID-19 et de temps violent pour les opérations futures, et nous permet de mettre en œuvre des mesures d'atténuation du COVID-19 robustes et à long terme lorsque nous reprenons,» m'a dit Cmdr. Efren Lopez, Coordonnateur fédéral sur place.

Comme indiqué, l'épave reste stable et ne devrait pas avoir d'impact sur le chenal en eau profonde ou sur le trafic des navires commerciaux pendant la pause.

Les intervenants continuent de surveiller et d'entretenir la barrière de protection de l'environnement (EPB) et la protection contre l'affouillement ainsi que de surveiller le navire à l'aide de systèmes de surveillance sur place 24 heures sur 24.

«Le personnel et l'équipement d'intervention resteront prêts à répondre avec une variété de ressources sur l'eau en cas de besoin,» la commande a souligné.

«Une zone de sécurité autour de l'EPB entourant le site de l'épave du navire à moteur Golden Ray restera en vigueur pour protéger les équipes d'intervention et le public.»

La grue à double portique VB 10 000 gros porteurs (VB 10K), modifiée spécifiquement pour l'opération de levage de coupe, restera dans la région.

Le VB 10K sera finalement mobilisé à St. Simon’s Sound pour commencer les opérations de coupe et de levage le ou vers le 1er octobre. Ces opérations devraient durer huit semaines à compter du début, sauf obstacles imprévus.

Tous les autres aspects de l'intervention resteront en place et la pause ne concerne que la coupe et le levage réels des sections du navire.

Le transporteur de voitures exploité par Hyundai Glovis a commencé à être répertorié après sa désactivation au début de septembre 2019 à St.Simons Sound, près de Brunswick, en Géorgie.

L'équipage du navire, qui transportait environ 4 000 voitures à destination du Moyen-Orient, a été évacué avant que le navire ne se renverse.