Sapura Energy remporte de nouveaux contrats pour modifier sa stratégie d’offre

Le fournisseur malaisien de services pétroliers et gaziers Sapura Energy a obtenu de nouveaux contrats d’une valeur totale de 2,7 milliards de RM, soit environ 613 millions de dollars au 2e trimestre de l’exercice 2023, en attribuant cela à son changement de stratégie d’offre.

Sapura Energy a révélé jeudi que ses secteurs d’activité Drilling et Engineering & Construction (E&C), par l’intermédiaire de ses filiales et de sa joint-venture, ont obtenu « six contrats majeurs remportés dans la région Asie-Pacifique et Atlantique. » Celles-ci ont une valeur combinée de 2,7 milliards de RM, dont 176 millions de RM sont apportés par sa coentreprise.

La société estime que ces victoires témoignent de son plan de réinitialisation, qui comprend un changement dans sa stratégie d’offre pour se concentrer sur les domaines où le groupe est hautement compétitif. Il convient de rappeler qu’il y a quelques semaines, Sapura a conclu un accord pour la cession de son navire de pose de conduites et de grue Sapura 3000 dans le cadre de son plan de réinitialisation.

Détaillant ses derniers contrats remportés, Sapura a déclaré que Sapura Drilling avait remporté trois nouveaux contrats à long terme pour ses plates-formes de forage offshore assistées par appels d’offres. Sapura T-10, T-11et T-12 du PTTEP. Ces nouveaux contrats de PTTEP débuteront au troisième trimestre 2022. Sapura Drilling a également obtenu un prix pour une nouvelle campagne de forage, au large de la Malaisie.

De plus, Sapura Drilling a obtenu un nouveau contrat de ExxonMobil en Malaisie pour la fourniture d’un appareil de forage assisté par appel d’offres Sapura T-9. Le nouveau contrat débutera au cours de l’année civile 3Q 2022 pour 14 puits.

En outre, le groupe a remporté un contrat d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction et d’installation (EPCI) d’ombilicaux sous-marins, de conduites montantes et de conduites d’écoulement (SURF) par Enauta du Brésil. Le prix EPCI SURF récompense le développement complet du champ d’Atlanta dans le bassin de Santos, au large du Brésil.

La portée du contrat comprend la fourniture d’un navire de support de pose de canalisations, l’installation de nouveaux collecteurs sous-marins, de pompes sous-marines, de flexibles, de cavaliers et d’ombilicaux pour trois nouveaux puits, la déconnexion du système de production précoce (EPS) existant et le réacheminement des flexibles et ombilicaux au FPSO Atlanta.

Le contrat a débuté au premier trimestre 2022 pour une durée de 33 mois et le projet devrait atteindre son premier pétrole en 2024.

Par ailleurs, via sa filiale Sapura Offshore, le segment E&C du Groupe s’est vu attribuer un contrat de transport et d’installation par Hesse en Malaisie.

L’étendue des travaux du contrat comprend le transport et l’installation d’un pipeline de 51 kilomètres, de trois plates-formes de tête de puits, de deux pipelines flexibles et d’installations sous-marines dans le développement du bassin du nord de la Malaisie. Le contrat a débuté au deuxième trimestre 2022 pour une durée de huit mois hors période de garantie.