SBM Offshore et Petrobras signent une lettre d’intention pour le nouveau FPSO Mero alors que les partenaires prennent FID

Le fournisseur néerlandais de FPSO SBM Offshore a signé une lettre d’intention avec Petrobras pour un bail de 22,5 ans et des contrats d’exploitation du FPSO Alexandre de Gusmão pour un déploiement dans les eaux brésiliennes. Les partenaires du consortium Libra ont également pris une décision finale d’investissement (FID) pour le projet.

L’unité sera déployée sur le champ de Mero dans le bassin de Santos au large du Brésil, à environ 160 kilomètres d’Arraial do Cabo, dans l’État de Rio de Janeiro, a annoncé mardi SBM.

Le bloc Libra, où se trouve le champ de Mero, fait l’objet d’un accord de partage de production avec un consortium composé de Petrobras avec 40 %, Shell avec 20 %, Total Energies avec 20 %, CNODC et CNOOC avec 10 % chacun et la société d’État Pré-Sal Petróleo en tant que gestionnaire du contrat de partage de production.

Le FPSO sera la quatrième plate-forme du système définitif pour le champ de Mero.

SBM Offshore concevra et construira le FPSO Alexandre de Gusmão en utilisant son programme Fast4Ward. La cinquième coque MPF de SBM Offshore a été affectée à ce projet. L’achèvement du FPSO est prévu en 2024 et la production devrait démarrer en 2025.

Pour rappel, SBM Offshore a commandé ses quatrième et cinquième coques dans le cadre du programme Fast4Ward de la société en décembre 2019. Les coques ont été commandées à Shanghai Waigaoqiao Shipbuilding and Offshore (SWS) et China Merchants Industry Holdings (CMIH).

Le FPSO Alexandre de Gusmão sera conçu pour produire 180 000 barils de pétrole par jour et traiter 12 millions de mètres cubes standard de gaz par jour. De plus, l’unité aura une capacité d’injection d’eau de 250 000 barils par jour et une capacité de stockage minimale de 1,4 million de barils de pétrole brut. L’unité sera amarrée à environ 1 900 mètres de profondeur d’eau.

Le projet prévoit l’interconnexion de 15 puits au FPSO, dont 8 producteurs de pétrole, 6 injecteurs d’eau et de gaz, et 1 puits convertible de producteur à injecteur de gaz, via une infrastructure sous-marine composée de conduites rigides de production et d’injection et de conduites de service flexibles. .

Bruno Chabas, PDG de SBM Offshore, a commenté : « La signature de cette lettre d’intention est le deuxième grand projet attribué cette année par notre client clé Petrobras ».

FID sur Mero-4 FPSO

Mardi également, deux des partenaires de Petrobras dans le consortium, Shell et TotalEnergies, ont déclaré que le consortium avait pris une décision finale d’investissement sur la phase 4 du développement du champ géant de Mero.

Les décisions d’investissement finales étaient auparavant prises pour les FPSO Mero 1, Mero 2 et Mero 3. Chaque unité a une capacité opérationnelle journalière de 180 000 barils de pétrole/jour. Le FPSO Pioneiro de Libra (50 000 barils de pétrole/jour) produit à Mero depuis 2017.

FPSO Pioneiro de Libra;  Source : Teekay
FPSO Pioneiro de Libra; Source : Teekay

« La décision de lancer Mero 4 marque la dernière étape du développement à grande échelle des ressources pétrolières de Mero. Ce projet géant s’inscrit dans la stratégie de croissance de TotalEnergies au Brésil qui consiste à produire du pétrole à un coût compétitif à partir de gisements de classe mondiale tout en limitant les émissions de CO₂ au strict minimum », mentionné Arnaud Breuillac, Président Exploration & Production de TotalEnergies.

SBM Offshore et Petrobras ont également signé en juillet des contrats pour le bail et l’exploitation de 26,25 ans du FPSO Almirante Tamandaré, la plus grande unité de production pétrolière à exploiter au large du Brésil.

Le FPSO Almirante Tamandaré sera déployé sur le champ de Búzios dans le bassin de Santos à environ 180 kilomètres au large de Rio de Janeiro au Brésil.

Vous pourriez également aimer...