Transocean réduit ses pertes, voit son taux d’utilisation et ses tarifs journaliers s’améliorer

L’entrepreneur de forage offshore Transocean a réduit ses pertes trimestrielles malgré la baisse des revenus et est encouragé par la reprise actuelle du marché du forage offshore, s’attendant à ce que l’utilisation de la plate-forme et les taux journaliers s’améliorent au cours de l’année prochaine.

Navires de forage transocéaniques
Navires de forage transocéaniques

Transocean a fait état d’un sentiment similaire dans son rapport financier du premier trimestre 2021 en mai 2021, lorsque le propriétaire de la plate-forme a exprimé son optimisme quant au fait que les prix du pétrole resteraient constructifs et entraîneraient une augmentation des contrats tout au long de l’année.

Dans son rapport du 2T 2021 publié lundi, Transocean a déclaré que ses revenus totaux de forage sous contrat s’élevaient à 656 millions de dollars, contre 653 millions de dollars au premier trimestre 2021 et contre 930 millions de dollars au 2T 2020.

Les revenus de forage sous contrat pour le 2T 2021 ont augmenté séquentiellement de 3 millions de dollars à 656 millions de dollars, principalement en raison de la remise en service de trois plates-formes après un séjour au chantier naval, partiellement compensées par deux plates-formes qui sont restées inactives au deuxième trimestre.

La perte nette attribuable à la participation majoritaire était de 103 millions de dollars, contre une perte nette attribuable à la participation majoritaire de 99 millions de dollars au premier trimestre 2021 et par rapport à une perte nette de 497 millions de dollars au 2T 2020.

Selon Transocean, ses résultats du deuxième trimestre 2021 incluaient un élément net favorable de 6 millions de dollars lié à des éléments fiscaux discrets. Après prise en compte de cet élément net favorable, la perte nette ajustée du deuxième trimestre 2021 s’élève à 109 millions de dollars, contre une perte nette ajustée de 117 millions de dollars au premier trimestre 2021.

Le carnet de commandes s’élevait à 7,3 milliards de dollars au rapport sur l’état de la flotte de juillet 2021, lorsque Transocean a annoncé des contrats pour cinq de ses navires de forage et quatre plates-formes semi-submersibles.

Plus tard en juillet, Transocean a également obtenu deux nouveaux contrats pour ses navires de forage destinés aux opérations dans le golfe du Mexique aux États-Unis.

Président et chef de la direction de Transocean, Jeremy Thigpen, mentionné: « Au cours du trimestre, nous avons pris des mesures significatives pour améliorer nos liquidités en acceptant de retarder la livraison et le paiement de nos deux nouveaux navires de forage, le Deepwater Atlas et le Deepwater Titan, reportant finalement plus de 450 millions de dollars d’investissements à court terme ».

Thigpen a conclu : « Alors que nous entrons dans la seconde moitié de cette année, nous restons encouragés par le cycle haussier qui se déroule actuellement. En supposant que les prix du pétrole restent favorables, nous voyons les taux d’utilisation et les taux journaliers de nos actifs en eaux ultra-profondes s’améliorer considérablement à l’approche de 2022″.

Vous pourriez également aimer...