Trump met fin aux exonérations de la taxe d'expédition pour Hong Kong

<img data-attachment-id = "88050" data-permalink = "https://gcaptain.com/photos-port-of-singapore-gateway-to-asia/the-skyline-of-singapores-central-business- district-est-vu-au-crépuscule-comme-opérations-continuer-à-un-terminal-port-international-psa-à-singapour / "data-orig-file =" https://gcaptain.com/wp- content / uploads / 2014/01 / tag-reuters-12.jpg "data-orig-size =" 800,533 "data-comments-open =" 1 "data-image-meta =" {"aperture": "0", "credit": "EDGAR SU", "camera": "", "caption": "L'horizon du quartier central des affaires de Singapour est vu au crépuscule alors que les opérations se poursuivent dans un terminal portuaire de PSA International à Singapour le 25 septembre 2013. Connecté à plus de 600 ports dans quelque 120 pays, Singapour est l'un des hubs d'expédition les plus fréquentés au monde et est souvent appelée la porte d'entrée vers l'Asie. Il prévoit d'augmenter considérablement sa capacité totale car il est en concurrence avec d'autres ports massifs de la région tels que Shanghai, Hong Kong et Shenzhen en Chine et Busan en Corée du Sud. Photo prise le 25 septembre 2013. REUTERS / Edgar Su (SINGAPOUR – Tags: MARITIME BUSINESS SOCIETY TPX IMAGES OF THE DAY) r n r nATTENTION EDITEURS: PHOTO 17 SUR 18 POUR LE PACKAGE 'SINGAPOUR – GATEWAY TO ASIA' r nPOUR TROUVER TOUTES LES IMAGES RECHERCHE 'SINGAPOUR GATEWAY' "," created_timestamp ":" 1390900005 "," copyright ":" "," focal_length ":" 0 "," iso ":" 0 "," shutter_speed ":" 0 "," title ":" L'horizon du quartier central des affaires de Singapour est vu au crépuscule alors que les opérations se poursuivent dans un terminal portuaire de PSA International à Singapour "}" data-image-title = "L'horizon du quartier central des affaires de Singapour est vu au crépuscule alors que les opérations se poursuivent dans un terminal portuaire de PSA International à Singapour "data-image-description ="

L'horizon du quartier central des affaires de Singapour est vu au crépuscule alors que les opérations se poursuivent dans un terminal portuaire de PSA International à Singapour le 25 septembre 2013. Connecté à plus de 600 ports dans quelque 120 pays, Singapour est l'un des centres d'expédition les plus fréquentés au monde, et est souvent appelée la porte d'entrée vers l'Asie. Il prévoit d'augmenter considérablement sa capacité totale car il est en concurrence avec d'autres ports massifs de la région tels que Shanghai, Hong Kong et Shenzhen en Chine et Busan en Corée du Sud. Photo prise le 25 septembre 2013. REUTERS / Edgar Su (SINGAPOUR – Tags: MARITIME BUSINESS SOCIETY TPX IMAGES DU JOUR)

À l’ATTENTION DES RÉDACTEURS: IMAGE 17 SUR 18 POUR LE PACKAGE «SINGAPOUR – GATEWAY TO ASIA»
POUR TROUVER TOUTES LES IMAGES, RECHERCHEZ «SINGAPORE GATEWAY»

"data-medium-file =" https://gcaptain.com/wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters-12-300×199.jpg "data-large-file =" https://gcaptain.com /wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters-12-635×423.jpg "alt =" "width =" 635 "height =" 423 "srcset =" https: //3kbo302xo3lg2i1rj8450xje-wpengine.netdna-ssl. com / wp-content / uploads / 2014/01 / tag-reuters-12-635×423.jpg 635w, https://3kbo302xo3lg2i1rj8450xje-wpengine.netdna-ssl.com/wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters -12-300×199.jpg 300w, https://3kbo302xo3lg2i1rj8450xje-wpengine.netdna-ssl.com/wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters-12.jpg 800w "data-src =" https: // 3kbo302xo3lg2i1rj8450xje-wpengine.netdna-ssl.com/wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters-12-635×423.jpg "data-tailles =" (largeur max: 635px) 100vw, 635px "class =" taille -large wp-image-88050 lazyload "src =" data: image / gif; base64, R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw == "/>

L'horizon du quartier central des affaires de Singapour est vu au crépuscule alors que les opérations se poursuivent dans un terminal portuaire de PSA International à Singapour le 25 septembre 2013. Connecté à plus de 600 ports dans quelque 120 pays, Singapour est l'un des centres d'expédition les plus fréquentés au monde, et est souvent appelée la porte d'entrée vers l'Asie. Il prévoit d'augmenter considérablement sa capacité totale car il est en concurrence avec d'autres ports massifs de la région tels que Shanghai, Hong Kong et Shenzhen en Chine et Busan en Corée du Sud. Photo prise le 25 septembre 2013. REUTERS / Edgar Su (SINGAPOUR – Tags: MARITIME BUSINESS SOCIETY TPX IMAGES DU JOUR)

À l’ATTENTION DES RÉDACTEURS: IMAGE 17 SUR 18 POUR LE PACKAGE «SINGAPOUR – GATEWAY TO ASIA»
POUR TROUVER TOUTES LES IMAGES, RECHERCHEZ «SINGAPORE GATEWAY»

"data-medium-file =" https://gcaptain.com/wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters-12-300×199.jpg "data-large-file =" https://gcaptain.com /wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters-12-635×423.jpg "class =" size-large wp-image-88050 "src =" https://3kbo302xo3lg2i1rj8450xje-wpengine.netdna-ssl.com/ wp-content / uploads / 2014/01 / tag-reuters-12-635×423.jpg "alt =" "width =" 635 "height =" 423 "srcset =" https://3kbo302xo3lg2i1rj8450xje-wpengine.netdna-ssl.com /wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters-12-635×423.jpg 635w, https://3kbo302xo3lg2i1rj8450xje-wpengine.netdna-ssl.com/wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters- 12-300×199.jpg 300w, https://3kbo302xo3lg2i1rj8450xje-wpengine.netdna-ssl.com/wp-content/uploads/2014/01/tag-reuters-12.jpg 800w "tailles =" (largeur max: 635px) 100vw, 635px "/>

L'horizon du quartier central des affaires de Singapour est vu au crépuscule alors que les opérations se poursuivent dans un terminal portuaire de PSA International à Singapour le 25 septembre 2013. Photo: REUTERS / Edgar Su

par Bill Faries (Bloomberg) – Les États-Unis ont suspendu leur traité d'extradition avec Hong Kong et mis fin au traitement fiscal réciproque sur les expéditions avec l'ancienne colonie britannique, la dernière salve de l'escalade des tensions entre Washington et Pékin.

Ces mesures font partie des efforts de l'administration Trump pour faire pression sur la Chine afin qu'elle impose une loi sur la sécurité nationale qui a conduit à des accusations contre plus de 20 militants pro-démocratie. Ils donnent suite à un décret visant à mettre fin au traitement commercial préférentiel de la ville, qui, selon le président Donald Trump et son équipe, n'était désormais essentiellement qu'une autre ville chinoise.

La Chine a exhorté les États-Unis jeudi à cesser leurs «mauvais mouvements» vers Hong Kong, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian réaffirmant la position de Pékin selon laquelle les affaires de la ville étaient une affaire intérieure. Le gouvernement de Hong Kong a déclaré qu'il «s'oppose fermement» et «déplore» la décision de l'administration Trump, réitérant son vœu de prendre en charge les plaintes auprès de l'Organisation mondiale du commerce.

Les actions de Hong Kong ont clôturé en baisse de 1,5%, la plus grosse perte en près de deux semaines. L'indice de référence des actions de la ville a réduit une perte antérieure de 2,2% après que la Chine a annoncé son intention de tenir un appel avec les États-Unis sur le commerce.

La fin du traitement fiscal réciproque sur le transport maritime était plus susceptible d'affecter des sociétés telles que Orient Overseas (International) Ltd., qui pourraient être assujetties à une taxe sur les revenus transportant des marchandises vers les États-Unis.Les actions de la société étaient inchangées dans le commerce de Hong Kong après avoir chuté autant. 0,9%.

«L'impact financier de cette situation pour les compagnies maritimes n'est peut-être pas important, mais il a davantage un impact symbolique», a déclaré Jason Chiang, directeur basé à Singapour chez Ocean Shipping Consultants. "Cela cible en fin de compte la Chine."

LIRE: Les navires évitent l'avitaillement à Hong Kong en raison de règles COVID strictes

La décision américaine sur les fugitifs fait suite à une demi-douzaine d'autres pays – dont l'Australie, l'Allemagne et le Royaume-Uni – qui ont suspendu les accords d'extradition avec Hong Kong à la suite de l'imposition de la loi par la Chine fin juin. L’administration Trump a également sanctionné 11 hauts fonctionnaires qui supervisent Hong Kong, dont la chef de la ville, Carrie Lam, qui a déclaré avoir eu des problèmes avec les cartes de crédit.

La Chine a répondu par des mesures de représailles contre les sénateurs américains et les militants des droits de l'homme, bien que Pékin ait jusqu'à présent évité les hauts responsables de la Maison Blanche.

Plus généralement, l'administration Trump s'est engagée dans un affrontement croissant avec Pékin sur tout, des applications telles que TikTok et la technologie sans fil 5G à un jeu de blâme sur Covid-19 et les ventes d'armes à Taiwan. Les tensions et la rhétorique se sont récemment intensifiées alors que la pandémie mondiale s'aggravait aux États-Unis, la Chine a intensifié la pression sur Hong Kong et à l'approche des élections américaines.

Les accords qui ont pris fin mercredi "couvraient la remise des délinquants fugitifs, le transfèrement des personnes condamnées et les exonérations fiscales réciproques sur les revenus provenant de l'exploitation internationale des navires", a déclaré la porte-parole du département d'Etat Morgan Ortagus.

«Ces mesures soulignent notre profonde préoccupation concernant la décision de Pékin d’imposer la loi sur la sécurité nationale, qui a anéanti les libertés du peuple de Hong Kong», a déclaré Ortagus.

par Bill Faries, Nick Wadhams et Iain Marlow – Avec l'aide de Kari Lindberg, Chloe Whiteaker, Philip Glamann, Brendan Scott, Kyunghee Park et Jing Li.

Croisière en Grèce : à la découverte de ses plus belles plages

Croisière en Grèce : à la découverte de ses plus belles plages