Catégories
Actualités maritimes

Un navire de ravitaillement australien en Antarctique subit un incendie dans la salle des machines à plus de 1400 milles de chez lui – GCaptain

Un navire de ravitaillement antarctique affrété par le gouvernement australien a été victime d’un incendie dans l’une de ses deux salles des machines alors qu’il revenait d’une mission sur le continent gelé.

Le monospace Everest renforcé par la glace rentrait chez lui après une mission de réapprovisionnement de deux mois aux stations de recherche Davis et Mawson dans l’est de l’Antarctique lorsque l’incendie a été signalé dans la salle des machines du port du navire juste après 14 h 00 AEST le mardi 6 avril.

Le navire à l’époque était situé à environ 550 NM au nord-est de la station Mawson, à moins de mi-chemin entre l’Antarctique et la pointe sud de l’Australie. La Division antarctique australienne, qui affrète le navire, rapporte que l’incendie a été rapidement isolé et éteint à l’aide des systèmes d’extinction d’incendie du navire. Aucune des 109 personnes à bord n’a été blessée et le navire a pu continuer à utiliser son moteur tribord.

«Le navire a conservé sa pleine puissance et poursuit actuellement sa route vers le nord à 9 nœuds, en utilisant une salle des machines tribord séparée», a déclaré Charlton Clark, directeur général des opérations et de la sécurité de la division australienne de l’Antarctique.

Une carte fournie par la Division antarctique australienne montre l’itinéraire de la mission et l’emplacement approximatif du MPV Everest. Crédit: Australian Antarctic Division

Le monospace Everest était de cinq jours dans un voyage de retour de 14 jours à Hobart lorsque l’incendie s’est déclaré. Une mise à jour de la Division Antarctique indique que le navire accostera à Fremantle, en Australie occidentale, plutôt qu’à Hobart comme initialement prévu.

«Le MPV Everest est à environ 1 400 milles marins au sud de Fremantle, soit environ 5 à 7 jours de transit par beau temps», a déclaré Clark.

«Le navire roule actuellement dans la salle des machines tribord à environ 8 nœuds et progresse pour éviter des conditions météorologiques difficiles dans l’océan Austral», a-t-il ajouté.

Le Bureau australien de la sécurité des transports a lancé une enquête sur l’incendie et rendra compte de ses conclusions. Un résumé des faits recueillis jusqu’à présent par le Bureau a classé les dommages au navire comme «substantiels».

«Vers 14 h 17 AEST, un incendie a été signalé dans la salle des machines portuaire du MPV Everest alors qu’il était en route de la gare de Mawson dans le territoire australien de l’Antarctique à Hobart, en Tasmanie, avec 109 membres d’équipage et d’expédition à bord. L’équipage du navire a activé le système d’extinction d’incendie par brouillard d’eau de la salle des machines bâbord et la limite a refroidi la salle des machines. Vers 17 h 40, l’incendie a été signalé éteint. Le navire a repris le passage pour Hobart à vitesse réduite avec une propulsion propulsée par la salle des machines tribord non affectée », a écrit l’ATSB dans un résumé.

Le propriétaire du navire est Maritime Construction Services (MCS) basé au Luxembourg et le navire lui-même est immatriculé aux Bahamas. Construit en 2017, l’Everest est un navire polyvalent de classe glace capable d’opérer dans la glace jusqu’à 1 mètre d’épaisseur.

Les familles des personnes à bord ont été informées de la situation.

En 2016, le brise-glace australien Aurora Australis s’est brièvement échoué près de la station Mawson lors d’une tempête de neige. L’incident a laissé les expéditions bloquées à bord pour surmonter la tempête, mais le navire a finalement été renfloué en quelques jours sans dommage.