Un navire transportant 16 marins détenus en provenance d’Inde remis au Nigeria

Samedi, V Muraleedharan, ministre d’État (MoS) chargé des Affaires extérieures, s’est rendu au domicile de Sanu Jose, qui est l’un des 16 marins indiens qui auraient été «détenus» en Guinée équatoriale et a déclaré que les informations récentes indiquent que le navire a maintenant été remis aux autorités nigérianes et la demande d’accès consulaire sera faite une fois qu’il sera arrivé au port.

Sanu Jose est l’officier en chef du MT Heroic Idun et l’un des marins indiens détenus en Guinée équatoriale.

Selon les informations reçues, le navire a été remis aux autorités nigérianes compétentes et a commencé à naviguer vers le port nigérian.

A l’arrivée au port, les demandes d’accès consulaire seront faites. Et nous rencontrerons les marins à bord du navire, et les négociations avec les autorités nigérianes compétentes commenceront, a déclaré Muraleedharan.

Un navire transportant 16 marins détenus en provenance d'Inde remis au Nigeria
Crédits : Oneindia News / YouTube

Le ministère des Affaires extérieures (MEA) a déclaré jeudi qu’il était au courant des marins indiens bloqués en Guinée équatoriale, mentionnant que le gouvernement étend ses efforts pour une résolution rapide de l’affaire.

La MEA est consciente de la question consulaire ; il est entendu que les 16 marins indiens sont bloqués là-bas, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires extérieures (MEA), Arindam Bagchi, lors d’un point de presse.

Il a ajouté qu’ils sont en contact avec les marins indiens détenus et font des efforts pour résoudre rapidement ce problème. Pour le moment, ils semblent être en Guinée équatoriale.

La mission indienne basée en Guinée équatoriale a déclaré lundi que les autorités indiennes travaillaient en étroite collaboration avec les autorités nigérianes et équato-guinéennes pour la libération rapide des membres d’équipage retenus.

Pinarayi Vijayan, ministre en chef du Kerala, a exhorté le Centre à intervenir et à libérer les marins retenus. Dans une lettre adressée au Premier ministre indien Narendra Modi, Vijayan lui aurait demandé de diriger les missions diplomatiques indiennes au Nigeria et en Guinée équatoriale pour qu’elles interviennent de manière proactive et facilitent ainsi la libération urgente du MT Heroic Idun et des membres d’équipage détenus depuis le 12 Août.

Le développement est intervenu à la suite de photographies et de vidéos envoyées par les marins détenus du Kerala aux membres de leur famille largement diffusées sur les plateformes de médias sociaux et les chaînes d’information.

L’une des vidéos est de Vijith Nair, le frère de Vismaya qui s’était suicidé en 2021 (juin) en raison d’un harcèlement lié à la dot – l’incident a conduit à un débat dans l’État concernant la pratique.

Dans la vidéo, Vijith dit que 15 membres de l’équipage, dont lui, ont été enfermés dans une prison de Malabo entourée de personnel de sécurité après avoir été emmenés du navire sous prétexte d’hébergement à l’hôtel.

Références : NDTV, News18

Dernières nouvelles sur l’expédition