Catégories
Actualités maritimes

Un organisme d'expédition mondial répond aux préoccupations des marins en matière de santé pendant la pandémie de COVID-19

La Chambre internationale des transports maritimes (ICS) a publié des directives sanitaires actualisées pour l'industrie mondiale du transport maritime afin de garantir que les opérateurs et les équipages des navires peuvent faire face en toute sécurité aux marins aux prises avec des problèmes de santé pendant la pandémie de coronavirus.

Des rapports alarmants indiquent que, dans certains cas, les marins se voient refuser des soins médicaux par les autorités portuaires. De nombreux cas de marins souffrant de problèmes médicaux non liés à COVID se sont vu refuser l'entrée au port ou se voir refuser une évacuation médicale pendant plus de 4 jours.

Rappelant aux gouvernements leurs obligations de fournir des soins médicaux aux gens de mer Le SCI prendra la parole lors d'une réunion virtuelle des professionnels de la santé, organisée par l'Organisation mondiale de la santé, l'Organisation maritime internationale et l'Organisation internationale du travail, où les dernières orientations à l'intention des gens de mer seront examinées.

Silhouette de gens de mer

Image de représentation – Crédits: seafarerswelfare.com

Guy Platten, secrétaire général de la Chambre internationale de la marine marchande a déclaré:

«Ces orientations devraient donner aux gouvernements nationaux l'assurance que les changements d'équipage peuvent et doivent être effectués. Surtout quand il y a des membres d'équipage gravement malades à bord.

"Nous recevons des rapports alarmants de marins qui souffrent de graves blessures médicales comme un accident vasculaire cérébral, se voient refuser une évacuation médicale pendant plus de 4 jours. Ce n'est tout simplement pas acceptable. »

Le document de 48 pages s'appuie sur les directives précédentes publiées en mars, fournissant des recommandations détaillées sur:

  • Entrée de port sûre
  • Mesures à bord des navires pour lutter contre les risques associés au COVID-19
  • Gérer une épidémie de COVID-19 à bord des navires
  • Gérer d'autres problèmes médicaux pendant le COVID-19, y compris l'assistance médicale aux gens de mer dans les ports

Depuis l'épidémie du virus, les restrictions liées à Covid-19 et la réduction drastique du trafic aérien ont empêché plus de 200 000 marins de changer de routine. Passant une longue période à bord, ces marins sont menacés par des effets néfastes sur la santé, notamment des problèmes de fatigue et de santé mentale.

Les nouvelles directives devraient servir de garantie aux gouvernements et aux autorités portuaires qu'il est tout à fait possible d'effectuer des changements d'équipage de manière sûre et efficace. Une action urgente est désormais requise pour garantir qu'aucun autre marin ne soit soumis à une période prolongée sans assistance médicale s'il en a besoin.

Les principales organisations internationales consultées lors de la production des orientations sont les suivantes:

  • Organisation mondiale de la santé (OMS)
  • Organisation maritime internationale (OMI)
  • Organisation internationale du travail (OIT)
  • Association internationale de la santé maritime (IALA)
  • Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC)

Les orientations complètes seront présentées lors d'une réunion virtuelle tenue en partenariat avec l'OMS et d'autres organismes internationaux, notamment l'OMI et l'OIT. Ces informations seront transmises aux ministères nationaux de la santé des États membres et aux autorités portuaires mondiales, en s'assurant qu'ils disposent des informations dont ils ont besoin.

Référence: ics-shipping.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *