Un retard potentiel menace le premier projet pétrolier du Gabon en raison de la disponibilité de la plate-forme

La société d’E&P pétrolière et gazière BW Energy, cotée à la Bourse d’Oslo, a révélé que le premier pétrole de son projet au large du Gabon pourrait être retardé en raison d’un changement potentiel dans le calendrier de la plate-forme appartenant à Borr Drilling, ce qui aurait un impact sur la disponibilité de la plate-forme, déplaçant son créneau pour ce projet à l’année prochaine.

Fin mai 2022, BW Energy a informé qu’elle était toujours sur la bonne voie pour le premier pétrole de son Développement Hibiscus/Ruche au large du Gabon plus tard cette année malgré les retards causés par la pandémie et la crise géopolitique actuelle, exacerbée par l’attaque de la Russie contre l’Ukraine. Cependant, la société a confirmé qu’un risque accru de retards était toujours présent en raison de l’inflation des prix des services et des matériaux.

Dans une mise à jour de mardi, BW Energy a révélé avoir été informée par Borr Drilling d’un retard potentiel dans la livraison du Norvège plate-forme autoélévatrice, que la société a contractée pour quatre puits fermes plus quatre puits optionnels avec une option pour forer deux puits d’exploration dans le cadre du programme.

La raison pour laquelle la livraison de cette plate-forme pourrait être reportée vers la fin de l’année est due à l’exercice potentiel des dernières options de puits restantes par la société pour laquelle la plate-forme travaille actuellement. De plus, un changement de l’obturateur anti-éruption (BOP) de la plate-forme de forage pourrait retarder le début du contrat de la plate-forme avec BW Energy.

Cette annonce intervient quelques jours seulement après que Vaalco Energy a annoncé son intention d’ajouter deux puits supplémentaires à la portée des travaux de cette plate-forme au Gabon dans le but de tirer parti à la fois de la hausse des prix du pétrole et de la réduction des coûts de propagation globaux dans les contrats actuels.

Sur la base du rapport sur l’état de la flotte de Borr Drilling, la plate-forme Norve travaille avec Vaalco depuis décembre 2021 avec une date d’expiration fixée à août 2022 et avec une option de prolongation. Une fois ces travaux terminés, la plate-forme devait effectuer des opérations pour BW Energy d’octobre à mai 2023.

Cependant, la prolongation du contrat de la plate-forme avec Vaalco maintiendrait la plate-forme occupée plus longtemps, par conséquent, le créneau avec BW Energy devrait être repoussé à 2023. Selon BW Energy, cela impliquerait que le premier pétrole du développement Hibiscus/Ruche arrivera vers la fin du premier trimestre 2023par rapport à sa date précédente prévue fin 2022.

Situé à environ 20 kilomètres au nord-ouest de la Champ de tortue, la phase initiale du projet Hibiscus/Ruche implique le forage d’un maximum de six puits de production horizontaux dans un programme échelonné de 12 puits, qui seront reliés à une installation de production. Quatre de ces six puits cibleront le champ Hibiscus tandis que les deux puits restants cibleront le champ Ruche.

BW Energy a utilisé la plate-forme de forage auto-élévatrice Borr Norve l’année dernière pour sa campagne de forage au Gabon 2021, qui comprenait le forage d’un puits de production horizontal sur le champ de Tortue. Cela a été achevé en juillet 2021. Quelques mois plus tard, en octobre, l’entreprise a commencé la production à partir du Tortue Phase 2 développement du champ sur le permis Dussafu Marin.

Sur la base des résultats de BW Energy pour le deuxième trimestre de 2022, la production brute du champ de Tortue était en moyenne d’environ 10 700 barils de pétrole par jour au cours de ce trimestre, soit une production brute totale d’environ 975 000 barils de pétrole pour la période.

De plus, la société a confirmé que le Hibiscus Alpha la conversion d’une plate-forme autoélévatrice en une unité de production offshore reste dans les délais avec un départ prévu du chantier aux EAU en août. Le pipeline de 20 km d’Hibiscus Alpha au FPSO Adolo BW sera installé par TechnipFMC.

Adolo FPSO ;  Source : BW Offshore
Adolo FPSO ; Source : BW Offshore

Pour rappel, BW Energy a acheté deux plates-formes auto-élévatrices sœurs – Atla et Balder – en novembre 2020 à Borr Drilling, prévoyant de convertir l’une des plates-formes pour le projet Gabon afin de réduire les investissements pour le projet et le temps de premier pétrole.

Quatre mois plus tard, Zentech, basée à Houston, a remporté le contrat de préparation des spécifications de construction du chantier naval pour la conversion de la plate-forme auto-élévatrice Hibiscus Alpha (ex-Atla) tandis qu’en octobre 2021, la société Lamprell, basée aux Émirats arabes unis, a été choisie pour l’accord de conversion de la plate-forme.