Un traversier transportant plus de 180 passagers subit un incendie dans la salle des machines au large de l’Île-du-Prince-Édouard au Canada

Un traversier transportant quelque 200 passagers et membres d’équipage a pris feu et s’est volontairement échoué vendredi matin lors d’un voyage de la Nouvelle-Écosse à l’Île-du-Prince-Édouard au Canada.

Le Centre conjoint de coordination de sauvetage d’Halifax a déclaré avoir reçu un appel de détresse à 11 h 17, heure locale, indiquant le traversier de Northumberland. Île de vacances subissait un incendie dans la salle des machines et s’est par la suite échoué.

Un aéronef de recherche et de sauvetage de la 14e Escadre Greenwood et des navires de la Garde côtière canadienne est arrivé sur les lieux et a débarqué en toute sécurité 182 passagers. 18 membres d’équipage et sept pompiers locaux sont restés à bord pour combattre l’incendie. Les équipages continuaient de combattre l’incendie en milieu d’après-midi après que des rapports antérieurs aient indiqué qu’il avait été éteint. Aucun blessé n’a été signalé.

Une déclaration de Northumberland Ferries a confirmé que le Île de vacances a subi un incendie dans la salle des machines et a été intentionnellement cloué au sol juste après 11 h lors de sa traversée prévue à 10 h de Caribou, en Nouvelle-Écosse, à Wood Island, à l’Île-du-Prince-Édouard.

« L’équipage du navire et les systèmes de sécurité ont maîtrisé l’incendie. Le capitaine a pris les précautions nécessaires et a jeté les deux ancres et a dirigé le navire sur un haut-fond mou à l’extérieur de l’entrée du port de Wood Islands. Aucun client ou membre d’équipage n’a été blessé », a déclaré Don Cormier, vice-président de Northumberland Ferries.

L’incident survient après que Northumberland Ferries a tweeté jeudi que le Île de vacances rencontrait des problèmes techniques non précisés qui ont failli annuler deux départs de Caribou jeudi.

« La Île de vacances MV a des problèmes techniques qui entraîneront l’annulation du départ à 10 h de Caribou, en Nouvelle-Écosse, et du départ à 11 h 45 de Wood Islands, Î.-P.-É. », a écrit Northumberland Ferries dans le tweet tôt jeudi matin. Cependant, une mise à jour publiée une heure plus tard indiquait que les problèmes techniques avaient été résolus et que le ferry fonctionnait avec environ une heure de retard. La mise à jour a ajouté que le navire « fonctionnera le reste de la journée sur une base de chargement et de départ jusqu’à ce que le calendrier soit de retour.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a évoqué l’incident sur Twitter :

« Je suis soulagé d’apprendre que tous les passagers du MV Holiday Island ont réussi à atterrir en toute sécurité. Je tiens également à remercier les équipes et les premiers intervenants qui ont agi si rapidement et ont aidé à faciliter les évacuations – nous sommes reconnaissants pour votre travail acharné », a-t-il écrit.