Une étape importante pour Tyra alors que les topsides quittent Singapour

Le chantier naval de Singapour Sembcorp Marine a construit et livré trois topsides de têtes de puits et de colonnes montantes pour le redéveloppement du projet gazier Tyra exploité par TotalEnergies dans la mer du Nord danoise.

Noreco, partenaire de TotalEnergies dans le projet, a partagé la mise à jour lundi, affirmant que les trois topsides de tête de puits et de colonne montante Tyra West ont quitté le chantier naval de Sembcorp Marine à Singapour, transportés par un navire de transport lourd. Bigroll Beaufort.

Topsides Tyra
dessus de Tyra ; Source : Noreco

Le transport des topsides – d’un poids total de 3 485 tonnes avec deux ponts – nécessitera un arrêt au stand prévu sur le site de Tyra aux Pays-Bas pour s’adapter à une fenêtre d’installation optimale en mer du Nord, attendue en avril, a ajouté Noreco.

Euan Shirlaw, directeur général par intérim et directeur financier de Noreco, a déclaré : « L’éloignement des topsides est une étape importante du redéveloppement de Tyra pour nous et cela fait progresser le projet vers le premier gaz au milieu de l’année prochaine. Malgré les défis du COVID-19, Sembcorp Marine a démontré des performances solides et résilientes en livrant les nouveaux topsides pour Tyra – l’année dernière pour Tyra East et aujourd’hui pour Tyra West. »

Pour rappel, les trois plates-formes de tête de puits et de colonne montante Tyra East sont arrivées sur le champ de Tyra au Danemark fin août 2021 à la suite d’un voyage depuis un chantier naval de Sembcorp Marine à Singapour.

Shirlaw a ajouté: « Avec un départ opportun du chantier à Singapour, nous sommes ravis d’accueillir les nouveaux modules sur le terrain de Tyra plus tard cette année après un voyage en toute sécurité. Les deux livraisons restantes en 2022 des chantiers de Rosetti et de Batam achèveront ce qui sera une installation à la pointe de la technologie en mer du Nord. »

Une fois que les topsides ont atteint leur emplacement final au large, le plus grand navire-grue du monde, Sleipnir, effectuera le levage des trois topsides sur les nouvelles vestes, tout comme il l’a fait pour les topsides Tyra East en août dernier. Le départ des deux livraisons restantes – l’unité d’hébergement de Ravenne et le TEG de Batam – est prévu pour le 1er trimestre et le 3e trimestre, respectivement, cette année. Le premier gaz de Tyra est attendu au 2T 2023.

Topsides Tyra - Noreco
Tyra surplombe le chantier de Semoborp Marine ; Source : Noreco

En novembre de l’année dernière, Jacktel’s Havre une auto-élévatrice d’hébergement a été installée sur le champ de Tyra et a démarré l’opération au large du Danemark. Le contrat est d’une durée de 20 mois avec possibilité de prolongation au-delà de la durée fixée.

Une fois redéveloppé et au pic de production, l’achèvement du projet Tyra permettra de fournir environ 60 000 barils équivalent pétrole par jour, soit une production totale de 200 millions de barils sur les 25 prochaines années.

Dans d’autres nouvelles récentes et liées à Sembcorp Marine, le chantier naval a également achevé la semaine dernière l’installation de production régionale Vito (Vito RPF) pour le projet en eau profonde de Shell dans le golfe du Mexique aux États-Unis.

Vous pourriez également aimer...