Catégories
Actualités maritimes

Une PME remporte le premier contrat mondial de réseaux d’énergie marémotrice flottants

Sustainable Marine Energy (SME) fournira trois systèmes d'énergie marémotrice flottante PLAT-I de nouvelle génération, d'une puissance nominale de 420 kW chacun, à l'entité de projet Spicer Marine Energy.

Spicer Marine Energy a signé un accord de conception, de construction et d’exploitation (DBO) avec reconcept GmbH pour la première phase du projet d’énergie marémotrice Pempa’q In-stream.

Spicer Marine Energy livrera et exploitera le projet pendant ses 15 ans, au nom du fonds d’investissement RE13 Meeresenergie de Reconcept.

reconcept associé gérant Karsten Reetz, déclaré:

«Avec la signature du contrat DBO, nous avons franchi une étape importante.

«Il fournit la base pour de nouvelles offres d'investissement de reconception réussies dans le domaine de l'énergie marine.

«Notre premier fonds d’investissement nommé« RE13 Meeresenergie »a suscité un vif intérêt de la part des marchés financiers.

«Environ 250 investisseurs privés allemands ont participé à cet investissement dans l’énergie marémotrice pour réaliser le premier projet dans la baie de Fundy en Nouvelle-Écosse.

«Désormais, les portes sont ouvertes pour d'autres offres à haut rendement.»

Jason Hayman, PDG de PME, a également déclaré:

«Il s'agit d'une réalisation fantastique pour toute l'équipe de l'énergie marine durable au Canada, en Écosse et en Allemagne qui a passé les deux dernières années à résoudre une série de défis techniques, environnementaux et commerciaux pour faire avancer ce projet.

Un grand nombre d'intervenants appuient le premier projet du genre au monde, y compris le gouvernement provincial de la Nouvelle-Écosse.

«Nous sommes impatients de travailler avec reconcept pour livrer un projet réussi qui fournira un rendement attrayant pour leurs investisseurs.

«Maintenant que la première phase du projet a commencé, nous allons travailler avec eux sur le financement des phases suivantes.»

Le premier prototype PLAT-I de SME est en cours de déploiement sur un site d’essai à Grand Passage, en Nouvelle-Écosse depuis près de deux ans.

Pendant ce temps, SME a testé les performances du système dans une gamme de conditions et a également effectué une surveillance des effets potentiels sur l'environnement.

À ce jour, il n'y a eu aucune preuve d'effets néfastes sur les poissons ou les animaux marins, a déclaré SME.

Les composants de la première plate-forme PLAT-I de 420 kW de prochaine génération ont déjà commencé à arriver dans la nouvelle installation d'intégration de systèmes de Sustainable Marine Energy à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse.

La plate-forme sera assemblée et lancée chez A.F. Theriault & Son Ltd à Meteghan plus tard cette année avant d'être installée sur le site de Grand Passage pour des essais de mise en service pendant l'hiver.

Les travaux de construction débuteront ensuite au Fundy Ocean Research Center for Energy (FORCE) au 2ème trimestre 2021.

Là, la première phase verra la première plate-forme, aux côtés de deux autres, installée dans le cadre du projet d'énergie marémotrice Pempa'q In-stream.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *