Valaris empochera près de 150 millions de dollars grâce à de nouveaux contrats

L’entrepreneur de forage offshore Valaris a révélé de nouveaux contrats et des attributions de prolongation de contrat pour une plate-forme semi-submersible et trois plates-formes autoélévatrices, avec un carnet de commandes associé de 149 millions de dollars.

Ceux-ci ont été attribués après la publication du dernier rapport sur l’état de la flotte de la société le 28 juillet 2022, lorsqu’il a été révélé que quatre plates-formes autoélévatrices avaient obtenu plus de travail.

Le carnet de commandes exclut les paiements forfaitaires tels que les frais de mobilisation et les remboursements de capital, a déclaré Valaris jeudi.

Comme détaillé par la société, elle a remporté un contrat de trois puits avec Eni au large du Mexique pour semi-submersible Valaris DPS-5. Le contrat devrait débuter au quatrième trimestre 2022 et a une durée estimée à 240 jours. Le taux journalier d’exploitation est de 313 500 $, plus des frais de mobilisation d’environ 1,2 million de dollars.

Actuellement, la plate-forme est sous contrat dans le golfe du Mexique américain avec Murphy jusqu’en octobre, date à laquelle elle devrait fonctionner au Mexique, également pour Murphy, jusqu’en décembre 2022.

En outre, Valaris a obtenu une prolongation de contrat de quatre puits d’une durée d’environ 500 jours avec Shell en mer du Nord au Royaume-Uni pour les environnements difficiles à usage intensif. auto-élévatrice Valaris 122. La prolongation du contrat s’inscrira dans le prolongement direct du programme ferme existant et a une valeur contractuelle de plus de 60 millions de dollars.

Le rapport sur l’état de la flotte de fin juillet 2022 montre que cette auto-élévatrice fonctionne pour Shell depuis janvier 2020 et que la précédente prolongation de contrat d’un puits d’une durée estimée à 150 jours devrait commencer en novembre 2022 et durer jusqu’en avril 2023.

En outre, le propriétaire de la plate-forme a remporté un contrat d’un puits avec un opérateur non divulgué au large de l’Australie pour un équipement moderne à usage intensif auto-élévatrice Valaris 107. Le contrat devrait démarrer soit à la fin du premier trimestre, soit au début du deuxième trimestre 2023 avec une durée estimée à 60 jours. Le tarif d’exploitation est de 120 000 $ par jour.

Suite à l’achèvement d’un contrat avec Vermillion en août, un opérateur non divulgué disposera de cette plate-forme jusqu’en octobre, après quoi il travaillera pour Eni jusqu’en décembre, puis pour GB Energy jusqu’en janvier 2023.

Enfin, une option à un puits a été exercée par DNO en mer du Nord britannique pour un environnement ultra-dur à usage intensif auto-élévatrice Valaris 247. L’option à un puits a une durée estimée de 45 jours et s’inscrira dans la continuité directe du programme ferme existant, qui devrait se terminer en novembre 2022.