Volvo Penta dévoile une gamme de groupes électrogènes à vitesse variable

Volvo Penta a annoncé jeudi le lancement d’une nouvelle gamme de groupes électrogènes marins à vitesse variable – un catalyseur clé de la propulsion électrique pour les navires marins – alors que la transformation de l’industrie vers une propulsion marine durable continue de prendre de l’ampleur.

Désormais partie intégrante de l’offre marine de Volvo Penta, la gamme de groupes électrogènes marins à vitesse variable permet aux chantiers navals d’installer dès aujourd’hui des systèmes de propulsion modulaires hybrides-électriques. Selon Volvo Penta, le passage à la propulsion modulaire permet aux opérateurs d’investir dans de nouveaux navires avec la tranquillité d’esprit qu’ils sont construits prêts et adaptables aux nouvelles sources d’énergie alternatives.

Les groupes électrogènes marins à vitesse variable permettent de construire des navires avec des bancs de batteries plus petits et de les recharger en déplacement, ce qui rend le passage à la propulsion marine hybride-électrique plus rentable et accessible aujourd’hui. Cette technologie est déjà utilisée par les clients de Volvo Penta, tels que l’administration suédoise des transports et MHO-Co.

La technologie fonctionnant désormais efficacement dans des applications éprouvées et réelles, Volvo Penta propose la gamme avec des modèles commençant par le D8, 190 kWe et allant jusqu’à 545 kWe pour le D16. En plus de la capacité de la gamme à améliorer les références de durabilité d’une opération, tous les moteurs diesel Volvo Penta peuvent fonctionner avec du carburant HVO 100, au lieu du diesel standard, pour réduire les émissions de CO2 fossiles jusqu’à 90 %.

« En rendant nos groupes électrogènes marins à vitesse variable Volvo Penta plus largement disponibles, cela nous fait avancer davantage dans notre cheminement vers plus de propulsion électrique et à pile à combustible pour l’industrie marine », a déclaré Johan Inden, responsable de l’activité marine de Volvo Penta. « Désormais, davantage de navires pourront installer des systèmes de propulsion hybrides modulaires prêts à être adaptés aux futurs choix énergétiques, tout en offrant d’importants gains de durabilité et d’efficacité énergétique dès le premier jour. »

Une installation typique voit une série modulaire de groupes électrogènes marins à vitesse variable installés pour alimenter des entraînements électriques avec ou sans batteries. Ce système de réseau à courant continu (CC) est facile à mettre à niveau avec des sources d’alimentation alternatives et comporte moins de composants, pesant moins – en particulier par rapport aux batteries comme seul vecteur d’énergie – ce qui rend le navire plus efficace. L’installation modulaire crée également la possibilité d’utiliser le nombre minimum de moteurs pour fournir la puissance nécessaire afin que les groupes électrogènes marins puissent fonctionner dans la zone idéale d’efficacité.

La flexibilité d’une installation modulaire est encore amplifiée par le fait que les nouveaux groupes électrogènes marins à vitesse variable de Volvo Penta, dans chacune des gammes de puissance respectives, sont les solutions les plus compactes qui répondent aux dernières réglementations IMO Tier III, a déclaré le constructeur. Ils sont également refroidis à l’eau, ce qui signifie moins de bruit et plus d’efficacité pour les propriétaires.