Wilhelmsen Ship Management envisage de recruter davantage de marins indiens

Wilhelmsen Ship Management, l’une des six plus grandes sociétés de gestion de navires tierces au monde, prévoit d’augmenter l’embauche de marins indiens dans le cadre de ses plans de croissance visant à augmenter la flotte de 60 % au cours des cinq prochaines années.

L’entreprise qui a établi des opérations indiennes à Mumbai en 1975 compte aujourd’hui plus de 2 500 marins indiens actifs. Ce chiffre représente environ 30 % du vivier de marins. L’objectif premier est d’augmenter progressivement le nombre de gens de mer, y compris les officiers, a indiqué un haut responsable.

Carl Schou, PDG et président de Wilhelmsen Ship Management, a déclaré qu’ils se consacraient à l’Inde et qu’ils y resteraient à long terme.
Au fur et à mesure que la taille de la flotte augmentera, ils se concentreront progressivement sur le recrutement de plus de marins indiens.

Navire Wilhelmsen
Crédits : Wilhelmsen

En outre, ils prévoient également d’embaucher 300 à 400 marins dans les années à venir, a mentionné Carl Schou, PDG et président de Wilhelmsen Ship Management, lors d’une interview.

Il a également mentionné que l’entreprise accueillerait davantage de cadettes au cours des prochaines années, conformément à son engagement envers les valeurs ESG et la diversité des genres.

À l’heure actuelle, les cadettes représentent 4 % de l’effectif annuel.

Soulignant que les gens de mer indiens sont recherchés dans l’industrie en raison de leurs compétences, M. Schou a expliqué qu’à l’échelle mondiale, la pénurie de gens de mer est restée un défi pour l’industrie du transport maritime. Pour résoudre ce problème, ils ont augmenté leur participation au programme des cadets de 24% par an au cours des cinq dernières années.

Il a ajouté qu’ils travaillaient également avec leurs [ship] propriétaires pour développer un pipeline durable en ajoutant de futurs officiers et en faisant de la place pour des postes d’officiers subalternes à bord.

Conformément à l’objectif de l’Organisation maritime internationale de réduire les émissions de 50 % d’ici 2050, l’entreprise, a-t-il déclaré, a réussi à mettre en place des plans pour permettre à sa flotte gérée d’utiliser des carburants à émissions nulles ou faibles comme le GNL, l’hydrogène, le méthanol, et l’ammoniac.

Étant donné que le changement important devait avoir lieu, il était impératif qu’il nécessite également une formation spéciale des membres d’équipage pour faire fonctionner de tels navires. Ainsi, l’entreprise a augmenté la capacité de son centre de formation basé à Mumbai, qui existe depuis 1998.

L’entreprise qui achète plus de 230 millions de dollars de produits indiens pour ses opérations mondiales devrait voir le volume augmenter simultanément avec l’expansion de sa flotte.

Le bureau de Wilhelmsen est situé à Chennai. C’est à partir de là qu’il offre un soutien au navire alors qu’il se dirige vers l’expansion de sa capacité en suivant des stratégies de croissance.

Références : The Hindu, ET

Dernières nouvelles sur l’expédition